Partagez | 
 

 Eileen Waldemar ∆ Une fille pour prendre la place de son frère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞













MessageSujet: Eileen Waldemar ∆ Une fille pour prendre la place de son frère   Mer 26 Juin - 14:38


Eileen Waldemar


feat. Aimee Teegarden


Identité


Âge: 25 ans
Lieu de naissance: llasqûe
Sexualité: Hétérosexuelle. (Heureusement que la femme de mon frère ne veut plus rien avoir à faire avec lui)
Appartenance: Humaine
Particularité: Eileen a été entraînée par son frère à l'épée et était très attachée à lui, il est donc tout naturel pour elle de l'imiter, comme elle le connaît comme le dos de sa main (elle a de la peine à s'exprimer comme lui, cela-dit). Oh, oui, il est probablement bon de préciser qu'elle prend l'apparence de son frère de façon périodique, grâce à des potions, pour sauver l'honneur de sa famille, qui ne désire pas avoir de déserteur dans ses rangs.
Métier: Aucun. Sous l'apparence de Torrhen: capitaine de la garde.

Opinions


Votre position vis-à-vis de l'Ordre: Si son frère a toujours eût un grand ressenti face à l'Ordre, Eileen non. Bien sûr, elle a été déçue de ne jamais avoir d’œuf, de ne pas pouvoir être dragonnière, et de devoir rester chez elle, se conduire comme une bonne fille. Parce que ce n'était pas elle, parce que ce n'était pas ce qu'elle voulait. Mais ce n'était pas la faute de l'Ordre.
C'est probablement parce qu'elle était trop jeune pour voir la désertion des dragons, pour comprendre que c'est à cause de l'Ordre qu'il y a de moins en moins de dragonniers, de moins en moins d’œufs de dragons. Ou peut-être qu'elle le sait, mais que naïvement, elle ne veut pas y croire encore.
Dragons, Sorciers, Elfes, Humains... vos opinions par rapport à eux: Malgré le caractère Anthropocentriste d'à peu près tout le monde dans sa famille, Eileen est quelqu'un d’insatiablement curieux, et extrêmement ouvert. En réalité, elle le garde en secret, mais elle n'a vraiment rien contre les sorciers, et est en réalité extrêmement curieuse face à la magie, tant par celle des dragonniers que des sorciers. Cependant, avec tout ce qui lui fût conté sur les sorciers, elle ne peut s'empêcher d'être quelque peu... méfiante face à ceux qui usent de magie.
Pour ce qui est des Elfes, Eileen rêve d'en rencontrer un, et cela elle l'a cependant déjà exprimé plusieurs fois, étant donné la neutralité de ce peuple. Eux qui se font si discret, elle voudrait en savoir plus sur eux et sur leur culture.
Et enfin... les Dragons. En réalité, Eileen souhaitait plus que tout au monde d'être dragonnière, tel son père, d'avoir un dragon à ses côtés, et d'en apprendre toujours plus. C'est avec son frère qu'elle partageait son amour des dragons, et avec qui elle pouvait avoir des interminables conversations sur ces derniers, et lire les dernières trouvailles que son frère lui ramenait. On peut donc dire que les dragons sont la passion de la jeune fille, et ce fût une réelle déception de ne voir aucun œuf briller pour elle.

Histoire


L'on dit qu'Eileen a toujours eût tout ce qu'elle voulait dans la vie. Après tout, n'est-ce pas vrai ? Elle est fille de deux dragonniers, elle a un grand frère capitaine de la garde, qui ammenait honneur sur leur famille en plus du statut de ses parents, elle était aisée, vivant au sein de la capitale, et était une belle jeune fille, qu'aucun homme ne rechignerait à marier. Mais c'est là que l'on trouve toute l'ignorance des humains d'Amarth. Car s'ils ne s'occupent que des apparences et des bienséances, pour la plupart, ils ne comprendraient pas Eileen tout simplement.

Il faut comprendre qu'en tant que fille cadette, la plus jeune des Waldemar, elle a toujours été différente de ses sœurs, et bien plus proche de Torrhen, son frère aîné. Après tout, elle a toujours été un garçon manqué, préférant manier épée et combat, rêvant de dragonniers, de dragon, et surtout, d'aventure. Bien qu'elle est une femme de bonne éducation, et qu'elle sait tenir les apparences, son cœur a toujours sonné en cœur avec celui de son frère, tant par l'amour des dragons, tant que pour l'envie de faire quelque chose de sa vie.

Mais commençons par le commencement. Eileen est née en Tuilë, un joue d'Aldúya, au même endroit que son frère et toutes ses sœurs nées avant elle. Et si, alors qu'elle était encore un nourrisson, on ne puisse définir son caractère, ni deviner son avenir forgé par ce dernier, c'est lors de son enfance qu'il était clair ce quelle était. Elle était une enfant de la nature, démontrant qu'elle avait bien choisi le jour de sa naissance, mais surtout, un véritable garçon manqué en robes. Elle aimait farfouiller, combattre avec son frère, elle aimait jouer à attraper les animaux, les suivre discrètement et les pister dans la capitale. Très vite, elle commençait à se faufiler en dehors de la maison des Waldemar dans la capitale, simplement pour gambader dans les rues, ou la forêt la plus proche. Mais surtout, il y avait ses rêves, celle de devenir dragonnier, d'avoir son propre dragon, et voyager avec lui pour l'Ordre : découvrir le monde, découvrir les peuples, et surtout, tout voir et tout entendre.
Eileen avait donc toujours été une enfant à la curiosité sans borne, et surtout, avec l'envie de liberté et d'extérieur. Et c'est pour cela qu'elle s'entendait bien mieux avec son frère, malgré leur 7 ans de différence : ils se battaient toujours ensemble, et c'est bien lui qui lui a tout appris, bien qu'au final, leur style de combat était différent, tout deux pourraient très bien imiter l'autre. Si Torrhen a un mode de combat bien plus lourd et féroce, celui d'Eileen est plus subtile et dansant, tout en espièglerie et en naïveté. Ils se connaissaient, et Eileen était toujours fourrée à ses côtés, n'ayant que peu d'amour pour ses sœurs, qui ne partageaient pas le même amour de ces choses-là. Ils étaient la famille, mais il ne comprenaient pas.

L'on pourrait se demander pourquoi sa mère n'a jamais réagit, ni même son père : mais la réponse devrait être évidente. C'étaient des dragonniers, et un de leur enfant devait bien en devenir un, alors ils ne pouvaient que féliciter un tel comportement, malgré qu'ils la réprimandaient pour ses escapades nocturnes, et pour sa parfois trop grande curiosité. Et malgré tout, elle n'eût jamais de dragon.

Chaque année elle tentait à nouveau le passage devant les œufs, et chaque année, aucun ne faisait rien que miroiter pour elle. La déception était grande, mais elle était de même pour chaque enfant Waldemar. Et si son frère et ses sœurs abandonnèrent, alors qu'ils ne devenaient plus prioritaires, il faut dire qu'Eileen n'a jamais vraiment abandonné, continuant jusqu'à ses vingt-et-un ans à aller voir les œufs, même si pour elle il n'y avait plus rien, même si elle n'était plus prioritaire... Et cet arrêt soudain, alors qu'elle venait de dépasser la vingtaine, n'avait qu'une seule raison : Torrhen.
Si elle a très bien comprit qu'il s'éloigne de l'armée car il aspirait à plus, a avoir quelque chose et être quelqu'un, tout comme elle, elle ne comprenait pas comment il pouvait aller voir les femmes de petite vertu (et elle ne pouvait se résigner à dire « prostituée ») alors qu'il avait une femme... et un engagement. Et c'est là que tous deux se disputèrent énormément et ne se parlaient presque plus. Car Eileen avait été blessée par son comportement déshonorant, perdant la confiance qu'elle avait en son frère. Et elle, elle ne comprenait pas ce que vivait son frère avec sa femme, n'ayant rien vu.

Il faut savoir qu'alors, Eileen était la dernière Waldemar à ne pas être mariée, la dernière à avoir échappé à ce supplice, simplement parce qu'elle nourrissait encore l'espoir de devenir dragonnier. Mais une fois qu'elle avait abandonné, il ne lui restait plus qu'à attendre à la demeure familiale à llasqûe, qu'elle n'avait jamais quitté de sa vie, et attendre que ses parents lui trouvent un mari. Une chose qu'elle détestait, comme vous pouvez le deviner. Certes, elle était belle, certes, elle était un bon parti : mais aucun de ses rêves ne se réalisaient, et à moins qu'elle ne soit mariée à un voyageur (ce dont elle doutait fortement) elle ne bougerait jamais de sa ville natale. Plus d'aventures, plus rien...
Alors il ne lui restait que sa curiosité, ses escapades nocturne, et une envie d'au moins savoir tout ce qui se passait en ville.

Mais malgré le faite qu'elle voie une dernière fois son frère et sa compagne, Lysiopé, avant qu'ils ne s'enfuient tous les deux, il faut dire qu'Eileen était tout sauf préparée à la disparition de son frère. C'était une surprise, mais aussi une blessure supplémentaire, car il ne lui avait rien dit avant son départ. Même ps un encouragement, rien. Surtout qu'elle ne lui avait pas dit qu'elle avait abandonné tout espoir de devenir un jour dragonnier, même si elle n'avait jamais abandonné son amour pour les dragons... Et sa disparition était si étrange, mais elle ne savait pas qui elle devait blâmer : son frère Torrhen, sa campagne Lysiopé, les œufs qui n'ont jamais voulu éclore pour la famille Waldemar, ou alors elle-même, pour ne pas avoir pu empêcher son frère de partir.
Cependant, sans même qu'elle ne s'en rende compte, cette fuite lui permit d'accomplir quelque peu son rêve, bien que de la manière la plus saugrenue possible.

Tout ceci commença avec la venue d'un homme bien étrange à la maisonnée Waldemar : Helmutt Steiro. Celui-ci disait vouloir retrouver sa nièce, et ceci attira la curiosité de la jeune femme. Celle-ci se décida alors de retrouver la trace de cet étrange homme et retrouva son campement dans la forêt qu'elle connaissait elle-même déjà si bien, pour y avoir vécu certaines de ses nuitées à suivre des traces de tout et n'importe quoi. Là, elle tomba donc sur les potions de l'homme, absent de son campement.
On peut dire que la curiosité est un vilain défaut, mais c'est probablement aussi ce qui permit à Eileen de s'en sortir à présent. Car prise de sa curiosité, regardant les potions entre ses mains, elle se demandait ce que ce médecin avait bien pu concocter. Quel effets bénéfiques, quel traitement est-ce qu'il y avait dans ce liquide. Et surtout... quel goût ça avait ?
Elle avala alors la potion, et fût plus qu'étonnée de ce qui se passa : Soudainement, juste en-dessous de son mâchoire, une impression bizarre lui vint, ainsi qu'une faible douleur. Avant qu'elle ne puisse plus respirer, et sente de ses doigts que des fentes, tentant tant bien que mal de.... respirer, étaient apparues à cet endroit. Il lui était alors facile de comprendre, et elle plongea dans le point d'eau le plus proche : cette potion venait de lui donner des branchies. Pas de doute, Helmutt était un sorcier.

Et si quelques heures plus tard, une fois l'effet de la potion terminé, elle se présenta trempe devant lui, c'était pour lui demander de l'aide. Mais le vieux sorcier n'était pas aussi simple à convaincre, alors ce qui était d'abord un demande d'aide, se transforma en marché. Et si Helmutt n'avait aucune confiance en Eileen à cause de la haine que portaient les humains aux sorciers, Eileen n'avait pas confiance en Helmutt justement à cause de cette suspicion. Car en réalité, elle était ravie, de voir un sorcier, car depuis deux jours, son frère avait été proclamé déserteur... et avait tiré le déshonneur sur sa famille. Et depuis lors, elle avait cherché un moyen de rendre son honneur à Torrhen... et à sa famille.
Ainsi, le marché fût conclu : Helmutt lui donna des potions, de telle façon à ce qu'Eileen puisse prendre l'apparence de son frère, et elle lui donna de l'argent, assez pour faire le voyage et retrouver Lysiopé et Torrhen, et ramener ce dernier à Illasqûe. Sa seule hantise, à présent, était de ne pas avoir assez de potions, et être à court avant que son frère ne retourne... Mais elle y penserait plus tard.

Une fois ce marché conclu, voilà qu'Eileen se présente sous les traits de Torrhen à son père et sa mère, et se voit faire la morale par eux. Cependant, elle arrive à forger une histoire, plus ou moins réelle, où elle disait qu'elle, enfin que Torrhen qui était elle, était parti enquêter sur un réseau de contrebande, de telle sorte à le démanteler, une fois son enquête terminée. Et c'était plus ou moins la vérité, car c'est en réalité Eileen qui avait découvert ce réseau de par sa curiosité, mais l'avait oublié après la désertion de son frère. Et c'est ainsi que sa première action en tant que capitaine de la garde, elle démantela un réseau de contrebandier... Et rendit son honneur à sa famille et à son frère, qui pour Illasqûe, n'avait jamais déserté. Au final, ce n'était qu'un malentendu, une mission secrète menée par le chef de la garde, quelque chose de naturel, de normal...

On pourrait dire ici que tout fini bien. Mais ce n'est pas le cas. Pour Eileen il y a d'autres problèmes qui se profilent à présent. Notamment le faite qu'elle a sa transformation à cacher, ainsi que ses potions, preuve de son implication avec un sorcier. Quelque chose de bien plus grave que la désertion de Torrhen. Et il faut dire qu'elle s'y est plutôt bien prit, bien qu'elle ait encore de la peine à imiter la façon de parler de son frère.
Cependant, sa mère la vit une fois se transformer de Torrhen en Eileen, et bien qu'au départ elle était outrée, elle eût vite fait d'accepter le plan de sa fille. Et accepter ne veut cependant pas dire qu'elle approuvait. Malgré tout, elle apporte toute son aide à Eileen, notamment à cacher l'usage des potions de sa fille à son mari : elle sait bien que lui serait bien moins clément.
Un autre problème qui se pose à Eileen est la femme de Torrhen. Bien qu'elle eût bien vite de comprendre que la femme de son frère n'avait plus aucun intérêt en lui (ce qui lui faisait quelque peu comprendre pourquoi il était allé voir ailleurs, sans l'en excuser pour autant), il lui était difficile de faire paraître normal qu'elle, ou plutôt qu'il, ne soit jamais chez lui. Malgré ses aventures avec ces filles de joie, Eileen sent qu'elle attire la suspicion de ce côté.

Malgré tout, Eileen semble avoir enfin accompli son rêve. Certes, ce n'est pas exactement tel qu'elle l’imaginait, et elle n'avait pas de dragon à ses côtés... Mais elle pouvait vivre, voyager, et ne pas avoir d'excuse. Elle pouvait avoir des aventures, et ses rêves d'action se réalisaient enfin. Elle avait prit la place de son frère, et elle n'avait pas que sauvé son honneur en faisant ainsi. Elle s'était probablement aussi sauvée elle-même.
Si tout sa vie elle avait été Eileen Waldemar, une simple humaine de bonne famille qui attendait un mari, à présent elle était, en partie Torrhen Waldemar, le valeureux et aimé chef de la garde. Et peut-être qu'elle aimait un peu trop ça pour son propre bien...

Soi réel



Code du règlement: (Un truc de GoT? Sérieux. Bon: Brace yourself.) Winter is coming!
Pseudonyme: Nyo the Neko, pour vous servir!
Comment avez-vous connu ce forum: Par Shad. Je veux dire: Torrhen Waldemar.
Autre chose ?: Nope. Rien. (Je veux un dragoooooon.) Sinon, j'ai volé l'image de présentation de Torrhen >w<



LES TERRES D'AMARTH soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif






Dernière édition par Eileen Waldemar le Mar 9 Juil - 10:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Eileen Waldemar ∆ Une fille pour prendre la place de son frère   Mer 26 Juin - 15:03

Bienvenue parmi nous, soeur de Torrhen ! Bon courage pour ta fiche :)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞













MessageSujet: Re: Eileen Waldemar ∆ Une fille pour prendre la place de son frère   Mer 26 Juin - 15:04

Merci beaucoup! =D
Je risque de devoir faire plein de modifications selon ce que Torrhen discutera avec moi, alors ne lisez encore rien, hein! >w<



Revenir en haut Aller en bas
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Eileen Waldemar ∆ Une fille pour prendre la place de son frère   Mer 26 Juin - 15:07

Pas de soucis, on lira quand tu seras prête :p





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Torrhen Waldemar
avatar


Messages : 191





Feuille de personnage
But sur Amarth: Vivre et non subir
Localisation actuelle: Eldalië, Lirûlin
Inventaire:






MessageSujet: Re: Eileen Waldemar ∆ Une fille pour prendre la place de son frère   Mer 26 Juin - 15:23

Eileen <3 bienvenue à ma sœur adorée. Juste pour te dire que ce que tu as déjà mis me va parfaitement.

*__*