Partagez | 
 

 Mörzan Tërendü

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Mörzan Tërendü   Mer 23 Jan - 13:35


Mörzan Tërendü


feat. Godfrey Gao


Identité


Âge: 37 ans
Lieu de naissance: Mirilya, Illasque
Sexualité: Hétéro
Appartenance: Dragonnier
Particularité: Bonne maitrise de la technique du Corps impénétrable et de la Télékinésie ; excelle dans le combat, notamment à l'épée mais aussi bon archer et à appris le maniement de quelques armes lourdes.

Opinions


Votre position vis-à-vis de l'Ordre:
Morzan à longtemps fait parti de l'ordre, quasiment depuis sa prise de pouvoir. Il a toujours été proche du pouvoir, de part sa naissance et de par son rang militaire. Il leur a aujourd'hui tourné de dos et se refuse à tout retour au sein de l'Ordre, qu'importe ce qui lui en coutera.
Dragons, Sorciers, Elfes, Humains... vos opinions par rapport à eux:
Rien n'est tout blanc ou tout noir, Morzan le sait. L'histoire est écrite par les vainqueurs et il est certains que les peuples aujourd'hui dominés ou effacés auraient sans doute d'autres choses à dire. Chaque peuple à ses différences, ses richesses.
L'humain, celui dont il vient directement de par le sang, est sûrement en apparence un des plus insignifiants. Mais pourtant, il semblerait être le peuple le plus apte à survivre ici bas si on se fit à leur grand nombre.
Des sorciers, il n'en sait pratiquement rien si ce n'est les deux ou trois qu'il a du combattre au nom de l'armé, imprudents ou fou plein de rages qui perdirent la vie a avoir voulu quitter leur par de terre qui leur est laissé. Leur rage bouillonne et en ferait reculer plus d'un mais à vrai dire, ils sont sans doute ceux qui intrigue le plus Morzan ; après tout, ils peuvent tant et tant apprendre de la magie, apte à repousser les contraintes de cet art, à ce qu'on en dit...
Les elfes... chosent perplexes, comment pourra t-il être sage de faire vœux de neutralité éternelle ? Rien d'idiot sans doute, mais surtout à ses yeux une forme lâche d'autoprotection. Il ignore comment il peux être réellement possible de croire en quelqu'un qui n'exprimera jamais son avis et ne s'engagera jamais à rien.
Quand aux dragons... Il on bercé son enfance, leur présence est primordial à ses yeux. Élevé dans une famille de dragonnier, les dragons ont toujours été valorisés, offrant à leur famille leur rang, leur pouvoir, leur richesse. Ils font parti de son identité même, sans eux, ces partenaires qui acceptèrent un jour de lier leur vie à celle d'un être humain.. Sans eux rien ne serait tel quel aujourd'hui.

Histoire


Une enfance sans soucis, c'est sans doute ainsi que l'on pourrait d'écrire les premières années de la vie de Morzan. Né dans une famille assez nombreuse, il fut élevé entouré de ses quatre et de sa petite sœur. Son père été l'un des treize membres 'L'Ordre des Dragonniers'. Il l'est d'ailleurs encore aujourd'hui. Il leur offrit une enfance assez inconsciente, sans famine, sans guerre faisant rage à leur porte. Souvent absent, leur mère faisait preuve de douceur envers eux tous. Chose que leur père lui reprochait, de plus en plus sérieux aux fils des années : ses fils n'étaient pas fait pour devenir de tendre botaniste ou il ne savait quoi. Ses fils serviraient l'armé de l'ordre, ils deviendraient dragonniers et feraient leurs preuves. Les meilleurs d'entre-eux pourraient espérer avec une place de choix au sein de cette armée, futur de richesse et de pouvoir assuré. Mais en attendant, ses fils devaient d'ors et déjà apprendre à manier les armes, au plus tôt, auprès des meilleurs instructeurs.
Il en fut ainsi. L'entrainement à l'épée de Morzan début quelques mois après ses cinq ans. Il va s'en dire que quelques années plus tard, à l'âge de douze ans, il était parmi les meilleurs de sa tranche d'âge au sein de la ville. Mais l'ambiance à la maison se durcissait. Entre lui et l'un de ses frères, d'un peu plus d'un an son aîné, la tension grandissait. Déjà, beaucoup pouvaient prédire que Morzan serait plus grand et plus musclé que lui. Leur père les encouragea dans cette rivalité, sans relâcha durant les années qui suivirent. Tout était prétexte à les opposer l'un à l'autre. Connaissances, forces, talents, précisions, rien n'était laissé aux hasards. Et il en allait de même pour les deux frères de trois ans plus vieux qu'eux. A chacun son rival. Seule leur sœur restait neutre. Elle suivit elle aussi l'entrainement mais n'eut pas cette pression directement posée sur ses épaules, bien qu'elle fut témoin de ce qui se passait. Morzan l'appréciait. A quinze - seize ans, tout deux commencèrent à prendre un malin plaisir à faire ensemble le mur et partir découvrir les folies cachées qu'offrait la capitale une fois la nuit tombée.

Morzan avait dix-sept ans quand le dernier Roi dragonnier mourut que l'Ordre prit la responsabilité de prendre en charge le royaume. IL se souvient très bien que son père ne rentra pas à la maison durant plusieurs semaines, bien qu'il faut tout aussi certains que son père et son dragon ne quittèrent pas la capitale durant cette période. Il le savait car ses frères et lui n'avaient alors eut de cesse que d'attendre son retour, surveillant à tour de rôle le ciel, dans une étrange solidarité, espérant entendre la nouvelle de sa bouche.
Quand il revient, il annonça aux deux plus jeunes garçons, Morzan et son "frère rival" qu'il était tant pour eux d'entrer à leur tour au service de l'armée.
Ce jour reste encré dans la mémoire de Morzan, le jour où dans la salle des œufs, il vit cet œuf sombre, si sombre et pourtant si magnifique... Il était noir, c'était sûr, mais pourtant, à chaque mouvement de l'iris, il pouvait apercevoir des couleurs somptueuses émanaient de l’œuf, comme glissant sur sa texture, semblant aussi insaisissable qu'un rayon de lumière évaporé dans le ciel. Et cette surface aux couleurs insaisissable se fissura, pour laisser sortir celui qui l'avait choisit, celui à qui il serait désarmé lié.

L'entrainement de dragonnier fut dur mais riche en connaissance. Chaque nouveau jour passé avec le dragon, chacun des deux partenaires apprenaient à se connaitre, à se reconnaitre, à s'écouter. L'écoute fut compliquée. Bien que calme en apparence, Morzan restait quelqu'un d'assez indépendant. Son dragon, Illura, se plaisait à le contredire pour un oui ou pour un non... Et vise versa. Chacun voulait avoir le dessus sur l'autre, prouver qu'il avait raison. Mais ils s'accordèrent sur un point : ils voulaient s'améliorer. Ils ne voulaient pas être de simples brindilles que l'on écrase sans peine.
Les années qui suivirent, ils travaillèrent au service de l'ordre, s'appliquant, faisant leur preuves autant qu'il leur était donné de le faire. Ils découvrirent le monde extérieur, les autres villes, les pleines et les montages, la mer et les forêts. C'était plus grands qu'ils ne l'avaient imaginés, tant de monde au dehors, tant de mode de vie différent...
Le temps passa et quelques années plus tard, sans doute grâce à la place de son père mais non sans mérite, Morzan vu nommé général. C'était rare si jeune et les premières semaines lui demandèrent plus d'efforts que les années précédentes. Il se devait d'être plus froid, plus ferme, intransigeant s'il voulait gagner le respect de ses hommes. Il n'avait pas remarqué à l'époque, mais les temps avaient déjà commencés à changer doucement. Mais il lui fallu encore quelques années pour avoir les premières "prises de conscience". Beaucoup de villes en dehors de la capitale s'appauvrissaient et souffraient des impôts sans que l'ordre ne semble vouloir songer à les diminuer. Des tensions semblaient montées dans certaines régions quand l'heure était venue de payer le dû à l'état. En rentrant ce mois là, Morzan chercha à en discuter avec son père, lors d'un des rares moments qu'il pouvait passer avec lui. La discussion tourna cours et il fut évidant que son père percevait les choses d'une autre façon que lui. Il n'était pas capable de parler d'autre chose que du contrôle du peuple, de la protection qui leur était offerte, de tout ce que le peuple leur devait, à lui et aux onze autres membres de l'ordre. L'importance de l'armée, combien il était primordial de maintenir l'ordre. Les sentiments étaient inutile. Ils étaient dragonniers. Les humains étaient peut-être leur race d'origine mais la différence s'arrêtait là. Ils leur étaient supérieur en tout point.
Morzan ne chercha pas à s’opposer aux arguments de son père. Toute opposition était vaine. C'était dans ses phrases, plus douces à l’époque certes, mais les idées étaient là malgré tout, que Morzan avait été élevé. Mais pourtant, pour la première fois, il ressenti combien tout cela sonnait faux. Ils n'étaient pas mieux que de simple hommes. Ils avaient plus de cartes en mains. Cela aurait du signifier plus de responsabilité, plus de sagesse, plus de compassion. Ils étaient là pour veiller. Au lieu de cela, ils vivaient sans peine, usant de la longévité offerte parles dragons, de leur pouvoir, de leur vitesse.... Les utilisant pour atteindre ensemble richesse et pouvoir.

Mais, ce ne fut pas encore là que Morzan choisit de bouger. L'Ordre, c'était les amis de son père. Sa famille entière était engagée auprès de l'Ordre. Mais à compté de ce jour, Illura et lui eurent de longues heures de réflexion et d'échange. Illura partageait le manque d'intérêt pour la majorité des humains. Mais il commençait lentement à être imprégné par le même mal qui imprégnait doucement Morzan. La culpabilité. Le fait de voir à quel point tout le monde autour d'eux était déséquilibré, abusé pour quelques dirigeants. Dirigeants qu'ils voyaient maintenant sous un nouveau jour. L'envie de dominer était en faite présente dans chacun de leur mouvement. Leurs notions de protection n'était de le haut de l'iceberg, dissimulant leurs soif de pouvoir, de richesse, de luxure.
Mais non, ce ne fut pas encore là que Morzan choisi de partir. Ce fut quelques saisons plus tard. Lui et ses hommes devaient aller récupérer les impôts dans des contrées plus accessible à dragons. Seulement dans un des villages, la situation dérapas. Des voix s’élevèrent tandis qu'un paysan se refuser à payer son dû. La récolte avait été mauvaise, il n'aurait plus de quoi se nourrir si le prix demandé restait impayé. L'un de homme de Morzan sorti son arme pour porter un coup violant au réfractaire. Sans la moindre douceur, Morzan força le soldat à reculer. Le paysans ne perdrait pas la vie mais sa capacité à pouvoir travailler dans le futur avec le bras droit endommagé était clairement compromise. La colère qui bouillait dans les veines de Morzan à cet instant manqua de déborder. Ce soldat avait condamné cet homme à subit un handicap à vie, quel mal y aurait-il eut à lui faire subir le même sort ? Le soldat dû le ressentir, il chercha à expliquer son acte, comme si sa vie en dépendait. Morzan s'en détourna, il ne faisait qu'aiguiser sa colère. D'un mot sec, il ordonna à tout les soldat de retourner auprès de leur dragon et d'attendre le dépars. Il raccompagna l'homme, le libérant à la vue de tous de ses frais à payer. Au seuil de la maison de l'homme, il sorti plusieurs pièces d'ors, assez pour nourrir un homme généreusement durant quelques mois "le temps que le bras s'en remette" bien qu'il y avait peu de chance qu'il n'en récupère un jour l'usage total.

De retour à la citée, Morzan fit son rapport. Il déplora les taxes trop élevées pour les régions qui avaient été touchées par le temps peu favorable cette année. Son père choisit de l'interrompre pour lui parler en priver, lui ordonnant de cesser d'agir comme une fillette. Il était un homme adulte, un dragonnier de l'Ordre, un général. Il ne tolèrerait pas qu'un de ses fils se tiennent ainsi à se plaindre de leur politique.
Ce fut la dernière conversation que Morzan eut avec son père. Les mots avec lui étaient inutiles. Ils parlaient la même langue mais ne se comprenaient pas pour autant. Quel sort était réservé à un général refusant les ordres ? Il n'avait pas connaissance d'aucun précédent. Il ne voulait tourner le dos à sa famille mais il ne pourrait se regarder en face plus longtemps. Cette partie de sa vie était révolue. Et elle devait prendre fin en silence. Car s'il renonçait à servir l'ordre, il se refusait à perdre Illura. Et pour cela, il n'y avait qu'une seule voie possible : une fuite silencieuse, sans au revoir. Sachant pertinemment que son père refuserait d'avouer cet affront. Il ferait tout pour le contraindre à revenir servir. Un membre de l'Ordre trahi par son propre fils ? Qui respecterait le pouvoir d'un tel homme ? Jusqu'au sa crainte de voir son pouvoir remit en question pouvait le mener ? Morzan craignait de connaitre la réponse.
Illura et lui s’évaporèrent donc hors de la capital, non pas sans regret mais pourtant sans l'ombre d'une hésitation. Leur temps ici était révolue. A Il était temps d'apprendre à vivre autrement. Trouver une autre voie pour employer leur force. Chercher une autre façon de vivre leur union.

Soi réel


Code du règlement: hu hu ~ ❤
Pseudonyme: Blast
Comment avez-vous connu ce forum: Je suis trop proche des pensées de Yu pour qu'elle puisse me cacher quoi que ce soit à moi héhé ♥
Autre chose ?: Morzan jure que Nerye tombera amoureuse de lui, même si ça doit prendre 100 ans.



LES TERRES D'AMARTH soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif








Dernière édition par Mörzan Tërendú le Dim 28 Avr - 11:14, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Mörzan Tërendü   Dim 24 Mar - 14:49




Détermination de Dragon





Partie 1



Vous etes avec un groupe de personne et vous voulez faire valoir votre opinion. vous:
  • Ecoutez les autres et ensuite, vous dites votre idée


Quand vous etes en colere, la première chose que vous faites est:

  • Rester sur une chaise et vous contenez votre colère


Vous êtes avec un ami et celui-ci dit ou fait quelques chose de déplacé. Vous:

  • Utilisez la situation pour la tourner en blague


Vous êtes avec une personne du sexe opposé qui vous interesse. L'un(e) de vos proche arrive et se met le (la) courtiser.
  • Vous laissez tomber et vous partez dans votre coin


Choisissez le mot qui vous convient le mieux:
  • Discernement



Partie 2


1. Trois mots pour me décrire:
▲ perfectionniste, organisé(e), raffiné(e).

2. La peur qui me tient éveillée la nuit:
■ perdre ma liberté d'action.


3. J'apprends que mon/ma partenaire me trompe.
▲ J'attends le moment opportun pour aborder froidement la question.


4. Lorsque je suis fatigué(e), frustré(e) ou stressé(e),
▲ je deviens critique et rigide.


5. Je souffre, en général,
■ de maux de tête, de vertiges, de tensions dans le cou et aux épaules.


6. Ce qu'on lira sur ma pierre tombale:
▲ « C'était un modèle d'intégrité.»


7. Si j'avouais mon talon d'Achille, ce serait
✖ ma profonde réserve, qui cache ma peur d'être abandonnée.


8. On fait le plus souvent appel à moi pour
▲ prendre une décision juste et éclairée.


9. Mon énergie au quotidien est
▲ stable et puissante.





LES TERRES D'AMARTH soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Oracle
L'Oracle
avatar


Messages : 128










MessageSujet: Re: Mörzan Tërendü   Lun 25 Mar - 2:33

Votre dragon


Dragon ❝Nebula

Caractéristiques : Dragon moyen ; 13 à 16 mètres ⎜Majestueux, Réfléchis, Hautain ⎜Poids moyen⎜Vitesse moyenne

Puissance physique
✦✦✦✧✧
Puissance magique
✦✦✦✦
Affection à son dragonnier
✦✦✦✧✧
Difficulté du dressage
✦✦✦✧✧




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Neryë Lorelillë
avatar


Messages : 412





Feuille de personnage
But sur Amarth: Survivre ?
Localisation actuelle: Entre Sirone et Rodord
Inventaire:






MessageSujet: Re: Mörzan Tërendü   Mar 2 Avr - 8:54

Parcequ'ilfautbien/OUT/

Bienvenue très cher Morzan *sort*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Mörzan Tërendü   Mar 2 Avr - 9:00

Tant de bonne volonté, j'en suis honoré !
Merci bien chers Nerye ♥





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Mörzan Tërendü   Sam 27 Avr - 23:07

Fiche terminée ♥





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Neryë Lorelillë
avatar


Messages : 412





Feuille de personnage
But sur Amarth: Survivre ?
Localisation actuelle: Entre Sirone et Rodord
Inventaire:






MessageSujet: Re: Mörzan Tërendü   Dim 28 Avr - 7:56

Mörzan Tërendú a écrit:
Morzan jure que Nerye tombera amoureuse de lui, même si ça doit prendre 100 ans

100 ans seulement tu crois ? ❤





Félicitions !


Dragonnier, voici ton dragon.

Votre dragon


Dragon ❝Nebula

Caractéristiques : Dragon moyen ; 13 à 16 mètres ⎜Majestueux, Réfléchis, Hautain ⎜Poids moyen⎜Vitesse moyenne

Puissance physique
✦✦✦✧✧
Puissance magique
✦✦✦✦
Affection à son dragonnier
✦✦✦✧✧
Difficulté du dressage
✦✦✦✧✧


Ta fiche est complète et validée !

En vu de ta fiche et du niveau de personnage, tu reçois 1000 points d'expérience pour débuter l'aventure. Choisis bien pour quelles capacités tu les utiliseras !

Nous t'invitons à commencer pour remplir ton profil (liens vers ta fiche, ta signature et tout les renseignements demandés) pour à aller créer tout les documents de ton journal de bord. Une fois cela fait, n'hésite surtout pas à contacter les anciens membres, sur leur fiche de relations ou par mp pour créer des liens entre leur personnage et le tien : ils ne mordent pas et repèreront plus vite ta nouvelle tête !
Pour continuer dans l'idée de découvrir la communauté, la chat box et l'espace de discussion te sont désormais ouvert.
N'oublie pas que pour garder le forum actif, un minimum de 1 rp par mois est attendue et des comptes rendus fait chaque mois par tes soins (dans l'espace journal de bords) nous aiderons à suivre ton avancement.

En cas de question, le staff est à ton écoute. Et dernier point : surtout profit bien ♥




LES TERRES D'AMARTH soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞













MessageSujet: Re: Mörzan Tërendü   




Revenir en haut Aller en bas
 

Mörzan Tërendü

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d’Amarth :: Habitants d'Amarth-
Sauter vers: