Partagez | 
 

 Ragnvald Thorén

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragonnier de l'armée
Aslak Thorén
avatar


Messages : 54





Feuille de personnage
But sur Amarth: Gravir encore plus les échelons de l'armée
Localisation actuelle:
Inventaire:






MessageSujet: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 10:27


Ragnvald Thorén


feat. Joseph Morgan


Identité


Âge: 85 ans
Lieu de naissance: Illasque
Sexualité: Hétéro
Appartenance: Rebelle
Particularité: Ancien dragonnier, ancien haut gradé de l'armé, famille éloigné de l'ancien roi, veuf
Métier: Mercenaire

Opinions


Votre position vis-à-vis de l'Ordre: Ragnvald hait l'Ordre. Ils ont ordonné son exécution ainsi que celle de sa famille en même temps qu'ils ordonnaient de tuer le prince. Le souverain a eut beau être sauvé par le 13ème dragonnier de l'Ordre, personne n'est venu au secours de ses deux enfants et de sa femme alors que Ragnvald manquait de se faire assassiner à des kilomètres de Illasque. Il voue une haine profonde au gouvernement actuel et c'est dans ce contexte qu'il a rejoint les rebelles dans son idée de vengeance.
Dragons, Sorciers, Elfes, Humains... vos opinions par rapport à eux: Il eut un dragon une fois, il l'adorait. Il aime ces créatures majestueuses et intelligente. Mais il sait qu'elles peuvent être à l'image de l'homme, parfois aimante et bienveillante parfois cruelle, sanguinaire et doté d'une soif de pouvoir insatiable. Rien n'est blanc ou noir, humains et dragons ne sont pas si différents au fond, ils ont un passé commun et des envies parfois très proche.

Les sorciers, Ragnvald a apprit à les craindre et les détester durant sa jeunesse. Se retrouvant aujourd'hui à une place presque similaire de la leur, il ne peut que penser qu'on les juge maléfique à tord. Il n'oublie cependant pas ses origines, descendant d'un des premiers dragonniers qui s'est battu pour leur liberté. Mais le passé étant le passé, les nouvelles générations sorcières ne sont pas à punir pour les erreurs passées. Il reste alors très neutre et avisera si un jour il vient à en croiser un. Il restera sur ses gardes mais sera beaucoup moins radicale qu'il aurait été avant le coup d'état.

Les elfes sont la plus grande déception de Ragnvald. Autant les hommes, ils sont connus pour leur cruauté et leur soif de pouvoir, autant il en attendait beaucoup plus de ses "soit disant" amis Elfes. Ces derniers avec qui il entretenait de bonne relation depuis près d'un demi-siècle n'ont simplement rien fait lorsque sa famille s'est faites assassiné de sang froid. Leur neutralité l'emportant sur tout y comprit l'amitié. Ragnvald s'est juré depuis ce jour de ne plus jamais remettre un pied dans ces terres. Il respecte les Elfes pour leur savoir, leur capacités et leur intelligence mais pas pour leurs valeurs.

Histoire


Dans la ville d’Anwa vous trouverez plusieurs tavernes où les rebelles viennent boire et manger, partager leurs rêves de liberté, leurs soifs de vengeance ou leurs envies de voir le sang de l’Ordre couler le long des grandes avenues d’Illasque. Dans une de ces tavernes, il y a un homme à l’allure négligée, mal rasé, pas coiffé, habits déchirés par endroits, accoudé au bar, toujours un verre à la main, jamais le plat du jour, toujours un verre d’alcool – ou plutôt une bouteille du plus fort alcool de la maison. Les gens de la taverne le connaisse bien sans pour autant vraiment savoir qui était cet homme avant d’arriver dans la terre rebelle. Il y est pratiquement depuis le commencement de la rébellion, joignant le 13ème dragonnier de l’Ordre à peine quelques mois après la mise en place du QG à Anwa. Son nom : Ragnvald Thorén. Les gens d’Anwa seraient bien surpris s’ils venaient à apprendre le passé de l’homme. Bien loin de la misère, l’homme est né à quelques portes seulement de la royauté.

Des centaines d’années plus tôt, bien avant les histoires de coup d’Etat, le roi de l’époque eut deux fils, deux dragonniers. Quand il mourût, l’aîné monta sur le trône tout naturellement, le cadet eut une vie de prince, riche et sans contrainte particulière. Il n’avait pas la pression de la couronne mais avait la majorité de ses avantages. Ses enfants, cousins des princes, eurent les même avantages et génération après génération, ils restèrent – même si éloigné ils étaient – membre de la famille royale. C’est ainsi, petit cousin éloigné du roi, que Ragnvald naquit, 65 ans avant le coup d’Etat de l’Ordre.  

Son ancêtre commun avec le roi lui valait de nombreux avantages et toute la première partie de sa vie fut d’une facilité déconcertante. Il avait accès comme le prince à la salle des œufs d’Illasque dès son plus jeune âge. Ses parents choisirent de l’y emmener lors de son 10ème anniversaire, une jolie petite dragonne bleutée lui fit l’honneur d’éclore pour la plus grande joie de tous.

Bien qu’il n’en était pas obligé à l’époque, Ragnvald choisit de partir à Machtar faire ses armes. Entre son rang et ses compétences, il gravit les échelons bien plus rapidement, entrainement de nombreuses jalousies. Et il était loin d’être de ceux qui veulent passer inaperçu. Ventar, sûr de lui, aimant l’attention des autres sur lui, il se mettait en avant dès qu’il en avait l’occasion. Il n’était pas le plus aimé de ses camarades, bien qu’il avait une certaine côte avec les demoiselles. Charmeur et dragueur, il n’avait aucun mal à séduire les jeunes dragonnières de l’académie. Il termina son service avec 3 années d’avances, lui valant le surnom de prodige par ses professeurs. Les mauvaises langues y voyaient plutôt l’influence du sang, Ragnvald n’en avait que faire de ce qu’on disait de lui, son orgueil démesuré lui assuré qu’il était le meilleur et peu était ceux qui l’avait confronté qui aurait osé dire le contraire. En réalité, la seule à l’époque qui n’hésitait pas à lui remettre les idées en place était Nenya, sa dragonne. De la race des dragons ❝WING❞ elle était calme et posée. Les deux étaient de parfaits opposés, se complétant à merveille. Elle tentait tant bien que mal de faire gardé la tête froide à son dragonnier. Elle avait de quoi faire.

Ragnvald avait 18 ans quand il retourna vivre dans la capitale. Il obtenu un poste haut gradé qui fit une nouvelle fois parler derrière son dos. Mais c’était une position confortable qui lui permettait d’avoir à la fois de l’action quand il voulait mais surtout de profiter des joies de la capitale sans modération. Il passa les premières années de sa vie d’adulte entre la capitale et les régions à problème d’Amarth, passant parfois par des missions pour maintenir la courtoisie entre les peuples humains et Elfique. Ce genre de missions « simple » était couramment donné à la famille royale éloignée. Ils étaient ceux tenus à entretenir les meilleures relations possibles avec ce peuple. Ragnvald avait plusieurs bons amis là bas avec qui il aimait s’entrainer à l’art du combat, apprenant par la même occasion quelques secrets de combat elfique. L’homme devint une des meilleures lames de sa génération dans la capitale.

Un des nombreux avantages à être dragonnier étaient le vieillissement ralenti. Ragnvald passa plus d’année que nécessaire à s’amuser, jouer et se comporter comme un homme dans sa vingtaine. Il avait la réputation d’un garçon hautain, coureur de jupon et superficiel. Il connu de nombreuses femmes, aucune ne lui résistait, aucune excepté celle qui fit la différence.

Belvianne était une jeune noble, étrangement intrigante. Elle avait 16 ans la première fois que Ragnvald la rencontra. La différence d’âge ne le gênait nullement, il avait toujours l’air d’être un jeune homme de 20 ans autant physiquement que mentalement. Mais loin de se laisser séduire par le charme et le rang du garçon, Belvianne ne lui adressa qu’un regard dédaigneux qu’importe ce qu’il fit pour attirer son attention.

Etait-ce parce qu’elle lui résistait ou parce qu’elle était réellement différente des autres jeunes femmes de la court, Ragnvald la voyait comme la plus belle femme qu’il n’avait jamais rencontrée. Et pourtant, il avait eut de nombreuses conquêtes et jusqu’à l’île Elfique.

Il la courtisa une année entière qui lui sembla surement la plus longue de toute sa vie de dragonnier. Il changea à son contact, il était plus à l’écoute, plus attentionné, moins imbus de lui même. Elle finit par succomber et quand elle passa le cap des vingt ans, il l’épousa.

Ragnvald devint plus sage, plus posé, même s’il restait malgré lui un grand enfant. Il n’avait d’yeux que pour sa femme et était passé à une nouvelle étape de sa vie, devenir père. Il avait un peu plus qu’un demi-siècle de vie quand sa fille, la douce Siella, vient au monde. L’homme s’en souvient comme un des plus beau jour de sa vie. Son fils, Ysas, naquit la même année que le dernier prince d’Amarth.

Ragnvald et sa famille vivait dans la bulle mis en place pour la famille éloigné du roi. Il était loin des préoccupations du gouvernement et se contentait d’agir en tant que haut gradé de l’armé quand on avait besoin de lui. Son poste était bien plus décoratif qu’utile, il le savait mais ne s’en plaignait pas. Mais il aurait du se douter pourtant ce jour lorsqu’on lui confit une mission de la plus haute importance qu’il y avait quelque chose qui clochait.

Le roi était mort, son fils serait le premier roi sans dragon. Ragnvald n’était pas étranger à ça, mais ne s’en souciait pas réellement. La succession royale avait été ainsi depuis des générations, il ne voyait pas pourquoi ça changerait même pour une histoire de dragon. Avec Nenya, il se rendit accompagné d’un officier qu’il avait lui même formé en mission. Ils devaient se rendre au plus près des terres d’Erûme pour refreiner une révolte sorcière. Enfin, c’était ce que le mot officiel disait.

A peine passé les montagnes Aigua, le coéquipier de Ragnvald l’attaqua. Désarçonné et surpris, Ragnvald failli tombé de sa dragonne, se rattrapant comme il pouvait, la dragonne le protégea d’un jet de feu vers l’adversaire. Quand il demanda pourquoi, il n’eut droit qu’une seule et uniquement répondre – « Désolé, ce sont les ordres. ». Ragnvald et Nenya combattirent non sans difficulté ceux qui avaient été leurs élèves. La dragonne fut gravement touchée pour sauver Ragnvald d’un mort certaine mais ce dernier réussit à porter un coup fatal à l’homme, tuant d’un seul coup dragon et dragonnier.

Avec le peu de force qui lui restait Nenya rejoignit la capitale, elle partageait l’inquiétude et la douleur de Ragnvald pour sa famille, on avait cherché à l’éloigner de la ville pour le tuer, il y avait une raison à ça. Elle ne s’arrêta pas une seule seconde, puissant au fond d’elle même jusqu’à la dernière ressource. Sa blessure était grave, l’autre dragon avait réussit à enfoncer ses griffes en plein poitrail. Elle avait du mal à respirer et ne put atterrir en douceur. Elle s’écrasa à quelques rues de la demeure de Ragnvald, le projetant quelques mètres plus loin. Elle ne tenue que le temps qu’il revienne vers elle, posant une dernière fois son regard bienveillant sur lui, le suppliant mentale de partir voir sa femme et ses enfants. Elle referma ses paupières bleues pour la dernière fois laissant Ragnvald dans un cri de douleur, une partie de lui venait de lui être arraché avec une cruauté et une violence inimaginable.

Malgré la douleur de la perte de sa meilleure amie, la moitié de son âme, il dut abandonner son corps pour s’assurer que Belvianne et les enfants allaient bien. L’inquiétude ne faisait que monter en lui quand il arriva enfin chez lui. La porte était grande ouverte, les meubles retournées, l’endroit saccagé. Il cria plusieurs fois le prénom de sa femme, ceux de ses enfants, les appelant encore et encore jusqu’à ouvrir la porte de la chambre parentale. Il n’eut alors plus la force de prononcer un seul mot. Elle était là, une corde autour de son cou, sa peau violette, ses yeux ouverts, suspendue au dessus du lit, à moitié nue. Une marre de sang au pied du lit entourait les deux corps inertes d’Ysas et Siella, l’un dans les bras de l’autre, cherchant certainement à se protéger, pleurant lorsque la lame les traversa. Ragnvald tomba à genoux, impuissant fasse au spectacle morbide. Entre douleur, larme, tristesse, rage, impuissance, il se releva tant bien que mal pour détacher sa femme et la prendre ainsi que ses enfants une dernière fois dans ses bras. Il resta un long moment à les étreindre, jusqu’à que des bruits de pas se firent entendre dans la maison.

L’homme regrette parfois le choix qu’il fit, se demandant si ne pas bouger et se faire tuer lui aussi n’aurait pas été un choix plus simple, mais l’instinct de survie avait été plus fort. Il récupéra son épée, tua sans merci le soldat qui venait de faire irruption chez lui et quitta tout. Il s’enfuit de la ville aussi vite qu’il put, laissant derrière lui tout ce qu’il avait jamais connu, aimé et chéri. Il n’avait plus rien. Il apprit le lendemain dans une taverne que l’Ordre avait mené un coup d’Etat contre le prince et comprit qu’on avait tué toute sa famille et cherché à le tuer lui parce qu’une fois le prince disparu, il devenait l’héritier du trône… Cette pensé rendit malade l’homme. Il avait tout perdu car des siècles auparavant, il avait un ancêtre commun avec le roi. L’Ordre n’avait pas prit le risque de le laisser en vie et qu’il veuille réclamer son droit.

Depuis ce jour, Ragnvald aire dans Amarth. Il a rejoint la cause rebelle, non pas par conviction qu’ils peuvent construire un monde meilleur ou que le prince doit retrouver son trône, prince qui reste donc sa seule famille vivante, mais dont Ragnvald est le seul à connaitre ce détail. Non, si Ragnvald a rejoint les rebelles c’est par haine pour l’Ordre à qui il veut faire payer la mort de sa femme et ses enfants. Il a prit le « grade » de mercenaire pour les rebelles, prenant de l’argent pour toutes les missions qui lui sont demandées.

Qui aurait pu deviner que cet homme au fond de cette taverne d’Anwa a été un jour un de ces riches nobles de la capitale, un dragonnier fier de son sang. Il serait bien imprudent aujourd’hui de chercher à lui faire dire un seul traite mot sur son passé. Il ne desserrera pas les dents, se plongeant dans sa bouteille pour oublier qu’un jour il a été heureux, qu’un jour il avait tout et qu’une bande de hauts gradés ont décidé de tout lui enlever sans autre raison que son sang. Son sang qu’aujourd’hui il maudit pour lui avait tout donné pour ensuite tout lui reprendre.

Ragnvald Thorén, mercenaire pour les rebelles, alcoolique et peu bavard, un pauvre inconnu qui ne compte pas faire la différence dans le combat contre l’Ordre, juste venger sa famille.

Soi réel



Code du règlement: ok ;)
Pseudonyme: Yunfa
Comment avez-vous connu ce forum: DC
Autre chose ?: /



LES TERRES D'AMARTH soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif






Dernière édition par Ragnvald Thorén le Ven 5 Juil - 23:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 10:34

Re bienvenue !! :D





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnier de l'armée
Aslak Thorén
avatar


Messages : 54





Feuille de personnage
But sur Amarth: Gravir encore plus les échelons de l'armée
Localisation actuelle:
Inventaire:






MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 11:52

Merci Morzan !
J'ai terminé, je te laisse soin de la lire evil 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 13:19





Félicitions !



Rebelle, bienvenue parmi nous.

Ta fiche est complète et validée !

En vu de ta fiche et du niveau de personnage, tu reçois 1800 points d'expérience pour débuter l'aventure. Choisis bien pour quelles capacités tu les utiliseras !

Nous t'invitons à commencer pour remplir ton profil (liens vers ta fiche, ta signature et tout les renseignements demandés) pour à aller créer tout les documents de ton journal de bord. Une fois cela fait, n'hésite surtout pas à contacter les anciens membres, sur leur fiche de relations ou par mp pour créer des liens entre leur personnage et le tien : ils ne mordent pas et repèreront plus vite ta nouvelle tête !
Pour continuer dans l'idée de découvrir la communauté, la chat box et l'espace de discussion te sont désormais ouvert.
N'oublie pas que pour garder le forum actif, un minimum de 1 rp par mois est attendue et des comptes rendus fait chaque mois par tes soins (dans l'espace journal de bords) nous aiderons à suivre ton avancement.

En cas de question, le staff est à ton écoute. Et dernier point : surtout profit bien ♥




LES TERRES D'AMARTH soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe
Shi'lynia de Mylarn
avatar


Messages : 240










MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 13:26

Pour reprendre les mots d'une certaine personne : "Parcequ'ilfautbien"
Bienvenue Ragnvald hearts 










Just trust yourself, then you will know how to live.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnier de l'armée
Aslak Thorén
avatar


Messages : 54





Feuille de personnage
But sur Amarth: Gravir encore plus les échelons de l'armée
Localisation actuelle:
Inventaire:






MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 13:29

Rien ne t'y oblige
Merci quand même



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe
Shi'lynia de Mylarn
avatar


Messages : 240










MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 13:31

Si, j'ai réclamé que tu viennes /OUT/










Just trust yourself, then you will know how to live.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnier de l'armée
Aslak Thorén
avatar


Messages : 54





Feuille de personnage
But sur Amarth: Gravir encore plus les échelons de l'armée
Localisation actuelle:
Inventaire:






MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 13:33

Déçue ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfe
Shi'lynia de Mylarn
avatar


Messages : 240










MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   Ven 5 Juil - 13:39

Non. Prise de conscience juste et aussi réalisé l'ampleur des dégâts *pan*










Just trust yourself, then you will know how to live.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞













MessageSujet: Re: Ragnvald Thorén   




Revenir en haut Aller en bas
 

Ragnvald Thorén

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Thorïn III Heaume-de-Pierre
» Thorïn III Heaume de Pierre
» présentation de Thorïn écu de chêne
» Lord. Anders Ragnvald - Cerbère le gardien des Enfers.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d’Amarth ::  :: Archives & Oubliettes :: Fiches & gestion personnage-
Sauter vers: