Partagez | 
 

 Lysiopé Steiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorcier
Lysiopé Steiro
avatar


Messages : 113





Feuille de personnage
But sur Amarth: Voir ou ses pas la mène.
Localisation actuelle: Rodord
Inventaire:






MessageSujet: Lysiopé Steiro   Mer 1 Mai - 17:14


Lysiopé Steiro


feat. Siri Tollerod


Identité


Âge:  62  ans.
Lieu de naissance:  Litse en Erûme.
Sexualité:  Bisexuelle.
Appartenance:  Sorcière.
Particularité: Lyse est une très bonne conteuse, don aidé par une très bonne mémoire et une imagination débordante. Lyse se débrouille plutôt bien avec un arc (elle est la meilleure de sa famille, peut-être même du pays, même si la compétition ne l’intéresse point).  Elle est aussi particulièrement attentive, son oreille à tendance à trainer partout car elle adore les secrets, elle s’entraîne depuis toute petite à être invisible afin d'en apprendre le plus.
Métier:  A Erûme elle était une messagère respectable en apparence,  très réputé pour sa rapidité et son endurance.

Opinions


Votre position vis-à-vis de l'Ordre:  Elle peut difficilement faire partie de leur partisane, peut-être même les craint-elle, difficile à savoir, elle n’en parle pas, fait mine qu’ils n’existent pas. Bien sûr elle a été biberonnée de récit mettant en scène leur cruauté et monstruosité toute sa vie. Probablement qu’ils ne sont pas des anges, mais les siens non plus elle le sait, à vrai dire l’indifférence est le principal sentiment qu’elle ressent à leur égard aujourd’hui. Sorcière elle reste prudente, mais il lui arrive bien souvent de les oublier surtout loin des villes. Enfin les choses vont peut-être évoluer maintenant que Torrhen est un dragonnier « illégal ». Ne pas pratiquer de magie en vile ce n’est pas bien compliqué, cacher un dragon ça devient un peu moins facile.
Dragons, Sorciers, Elfes, Humains... vos opinions par rapport à eux:
Toute son enfance tout le monde lui a rabattu ses oreilles que les dragons n’étaient que des bêtes, les humains des faiblards et les elfes des lâches. Longtemps elle y a cru, puis adulte en voyageant elle a rencontré beaucoup de sorcier, pas forcément très malin et parfois très cruel. Puis elle s’est mise à penser par elle-même si humain et dragon étaient si inférieure, les sorciers ne se seraient pas fait exterminer. Enfin ça la théorie, dans la réalité depuis qu’elle a quitté Erûme elle a quand même un peu de mal de ne pas voir les humains comme des choses un peu fragile et éphémère surtout.

Quant au dragon elle les a vus, elle les trouve gracieux et depuis qu’elle s’occupe d’Aube elle n’arrive plus à les voir aussi bestiaux. Sans le vouloir elle a carrément tendance à humaniser la petite dragonne, comme si elle était son enfant. Pour elle la comparaison entre sorcier et dragon n’est pas faisable, ce n’est pas du tout la même chose.

Les elfes quant à eux pourraient bien être la solution aux problèmes du trio. Alors même si elle les trouve snobes, lâches et chiants à mourir, elle va faire un effort. Après tout elle n’en a jamais rencontré, elle se trompe peut-être, en tout cas leur partie pris de neutralité ne joue pas en leur faveur à ses yeux.

Histoire



Lysiopé naquit petite dernière, à la suite de quatre frères (Godric et Alec, les jumeaux, Issaac et Orpheus). Sa famille était en partie des nomades itinérants qui vendaient des potions toute prêtes et des ingrédients. Son père Cyan, son frère cadet Hodor, sa cousine Sorah et les jumeaux Godric et Alec étaient sur les routes. Tandis qu’elle, Issaac, Orpheus, son arrière-grand-mère Sephora, l’épouse de son jeune oncle Hella, son cousin Caius et son vieil oncle Helmutt restait à Litse dans la maison familiale. Dans les caves de leur demeure, leur, le toit et le rebord des fenêtres ils faisaient pousser des plantes, aucun espace n’était négligé. Quelques animaux et insectes étaient également élevés.  Sa tante Hella et son oncle Helmutt s’occupaient de préparer les potions. Sephora aidait parfois, mais ce n’était pas vraiment son métier, elle était très vieille et avait été  arçonnière. Ca n’intéressait plus grand monde d’avoir des arcs aujourd’hui, voilà pourquoi son époux avait fini par se reconvertir dans les potions et toute sa famille à la suite. Sephora elle était demeurait têtue, chaque membre de sa famille avait un arc et elle veillait à que chaque petit sache s’en servir, Sephora était particulièrement fière d’elle, elle n'arrêtait pas de lui répéter qu'elle avait un don unique, si bien qu’une fois grande elle lui apprit un enchantement afin que ses flèches reviennent toujours. Toute petite Lyse fut également initié à la science des potions par son oncle l'un des meilleurs fabricants de potion du monde sorcier.

Sa mère était morte alors qu’elle avait trois ans, sa cousine était déjà grande, Lyse a passé son enfance entouré de garçon. Elle jouait avec eux, grimpait dans les arbres de la ville pour espionner les « vieux » sorciers, celui qui récoltait le secret le plus intéressant gagnait. Sa famille dans la moyenne aisée savait lire, écrire et compter, Sephora s’en chargea donc.  Isaac et Caius finirent par être assez grand pour accompagner les itinérants, quand ce fut le tour d’Orpheus, elle avait 12 ans. La maison était bien vide, elle s’ennuyait jusqu’à l’arrivée de la fiancée de Godric, une jeune fille de 16 ans nommée Nera.  La fille était très très belle, plutôt aisée, c’était presqu’une mésalliance, mais Godric était grand et fort, il plaisait aux filles. Nera était une délicate, il n’était pas question qu’elle vive sur les routes comme Sorah. Lyse en tomba amoureuse, Nera passait tout son temps avec elle, car les autres étaient trop vieux. C’est grâce à elle qu’elle devint plus féminine, elle lui montra comment mettre des pétales de fleur entre ses seins pour qu’elle exhale toujours un parfum délicat, coiffa chaque jour ses cheveux avec soin, lui apprit à se tenir droite, les bonnes manières, tenta de lui apprendre à jouer de la lyre (mais ça ce fut un échec) et ce fut elle qui l’emmena voir un jour une petite troupe d’artiste.

Elle était conquise et deux mois plus tard quand son père rentra, elle le supplia de le laisser les rejoindre. Ce n’était pas exactement ce qu’il avait souhaité pour sa fille, sa petite chérie, mais quand elle eut 13 ans il la laissa faire. C’était une toute petite troupe qui faisait de tout (théâtre, chant, musique, danse et autre),  à vrai dire il n’y en avait pas d’autre dans le pays, seuls les plus riches avait les moyens de se payer ce privilège inutile. Ce fut surtout dans la danse qu’elle se démarqua, elle apprit également la chronokinésie afin de réaliser les figures les plus gracieuses possibles (impossible pour les humains), mais au bout de 12 ans elle se lassa de toujours faire les mêmes choses. Ce n’était même pas un métier à plein temps. A la mort du messager de Litse, il fut remplacé par un autre, mais cela laissait une place. Lyse la prit, ainsi elle pouvait voyager dans Erume entière, elle affina son bouclier de protection et développa d'autre don tel que la cuisine et le vol.  A 35 ans elle était une messagère reconnut et efficace, presqu’une vieille fille aussi, son père avait renoncé à la marier.  Ce fut vers 42 ans qu’elle commença à rêver de l’extérieur, elle prit des renseignements là où elle put mais elle n’osa avouer son projet à son arrière-grand-mère qu’à 56 ans.  Cette dernière qui adorait son arrière-petite fille l’aida du mieux qu’elle put l'entrainant au sort de morphing afin qu'elle puisse se faire le plus discrète possible. Lyse finit par mettre Helmutt dans la confidence, il était le meilleur en potion de la famille et si elle en avait parlé à son père il aurait tout fait pour la retenir.  Ce dernier l’aida à préparer une potion très complexe très complexe qui la rendrait invisible à l’odorat des dragons. Il lui donna également une dague en argent très utile contre certaines créatures.

Patiemment elle prépara son voyage trempant ses vivres dans des potions afin qu’elles soient conservable le plus longtemps. Elle donna sa vieille jument à son jeune Neveu Artyn et s’en acheta une plus jeune avec ses économies. Derrière elle, elle laissa une lettre à chacun des membres de sa famille. Helmutt fut le seul à l’accompagner jusqu’à la frontière, Sephora était trop vieille pour ce long voyage. A 61 ans elle était sortie d’Erûme, sans se décourager chaque jour elle apprenait de nouvelle chose, avec son arc elle commença à tirer des drôles de créature avec du bois sur la tête. Leur viande était rouge et avait un goût un peu bizarre, mais elle fut bien obligé de s' accoutumer pour survivre. En contournant le marais Litse par le nord, elle fit une bien étrange rencontre, elle rencontra un troll (les humains survivant rarement à ce genre de rencontre ils les considéraient comme légendaire). Grâce à la lévitation elle lui avait échappa aisément. Ce qui était dur pour un humain ne l'était guère pour elle, car l'Erûme était l'endroit le plus dangereux du monde. La sorcière avait un but,  elle voulait se rendre à Illasque en premier lieu, elle était curieuse de voir à quoi pouvait ressemblait cette capitale. Sur la route il lui arriva foule de chose, étant une femme elle était vu comme une faible créature par des brigands, cependant ils se trompaient légèrement (ceux qu'elle ne pouvait fuir sans révéler ses pouvoirs finirent égorgés), elle finit par arriver à la capitale, mais sans plus un sous. La jeune femme dut se résoudre à vendre sa monture. L’hiver était là, il était hors de question de repartir dans les jours suivants à pied, elle paya à l’avance un mois d’auberge sans prévoir la nourriture. Elle chasserait pour subvenir à ses besoins et vendrait les surplus pour manger autre chose que de la viande.

Toute la nuit elle songea à quoi faire, elle ne voulait pas rester coincé dans cette vill car, ça ne devait être qu’une première étape.  La jeune femme voulait aller plus loin et c’est quand elle vit une prostituée vendre ses charmes le lendemain que la solution s’imposa. Plusieurs fois sur la route elle avait bien failli se faire dépouiller par des brigands, physiquement elle n’était pas si forte, ne savait pas se battre et n’avait plus un sous.  La magie la protégeait mais parfois la fatigue, le froid et la faim l’épuisaient. Puis surtout user de magie à tort et à travers pouvait la faire vite repérer. Se trouver un homme fort et assez riche était une solution, au pire elle l’abandonnerait à la prochaine étape. Sur le papier c’était un bien beau plan, mais ce n’était pas en claquant des doigts qu’un seigneur lui tomberait entre les cuisses. Elle savait très bien jouer la comédie, depuis ses 13 ans elle n’était plus vierge, très tôt un acteur de la troupe lui avait sauté dessus, elle n’avait pas manqué d’amant, mais heureusement n’avait pas manqué non plus de discrétion. Elle savait un peu près comment s’y prendre pour attacher un homme. Mais sincèrement elle n’avait pas envie de prendre le premier venu, elle n’était pas quand même pas une putain. Il devait lui plaire physiquement. En toute logique ce n’aurait pas dû être le plus important, mais ce le fut.

Comme quand elle était gamine, son oreille traîna, elle se rendit d’abord au bordel ou elle fit mine d’hésiter de se lancer, elle questionna les prostitués sur leurs clients aussi subtilement que possible. Beaucoup eurent le regard brillant en prononçant le nom d’un certain Torrhen Waldemar. Le lendemain à peine elle croisa sa route, il était capitaine dans la garde de la ville, ce n’était pas trop dur, il était souvent à l’extérieur. Lyse comprit pourquoi les femmes avaient été si enthousiaste à son sujet, il était vraiment très beau, plutôt jeune, grand et très bien bâti. Le soir même dans un bar elle soûla un soldat et lui fit parler de son patron. Marié très jeune à une femme de constitution fragile, il allait souvent aux putes car par peur d’une dernière grossesse fatale, cette dernière ne voulait plus être touchée. Si la beauté de l’homme l’avait un peu découragé, cette histoire conjugale malheureuse, lui permit de croire à ses chances. Au moins il ne pourrait pas lui demander sa main. Le quatrième jour elle tenta de voir l’épouse. Elle ne la trouva pas plus jolie qu’elle, elle était par contre bien plus petite, bien mieux apprêté qu’elle. Elle possédait également une sublime chevelure et une belle paire de miche. Elle était jeune également.

La nuit à l’auberge elle décida de tenter sa chance le sur lendemain. Le lendemain elle nettoya ses vêtements et resta nue sous ses draps en attendant qu’ils sèchent et le lendemain elle prit elle-même un bain, c’était l’hiver, elle n’avait pas de pétale de fleur à mettre entre ses seins mais elle se coiffa du mieux qu’elle put et se maquilla grâce à des racines qu’elle avait récolté et du charbon. Les lèvres rouges et les cils noirs, elle sortit chercher son capitaine. Rapidement elle le trouva et son regard ne se détacha pas de lui une seule seconde.  Il finit par la remarquer et quelques minutes plus tard la suivit, elle fit d’abord mine de ne rien voir, avant de se retourner pour l’embrasser. Il avait l’haleine fraîche et on voyait qu’il prenait des bains. Il lui proposa tout de suite de boire un verre, elle accepta souriante heureuse qu’il morde à l’hameçon.

Le moment fut loin d’être désagréable, quand il sortit sa bourse elle refusa net. Elle lui expliqua qu’elle n’était pas une prostituée, mais une voyageuse. I lui demanda d’où elle venait, elle lui répondit aguicheuse et mystérieuse, qu’elle lui dirait demain si il revenait. Il revint tous les soirs et à chaque fois après avoir fait l’amour elle lui racontait une anecdote de son voyage en remontant dans le temps. Au bout de quelques jours elle lui demanda s’il ne pouvait pas lui prêter des livres, il lui avoua qu’il n’avait que des livres sur les dragons car il en était passionné. Elle haussa les épaules, elle voulait bien les lire, la journée elle n’avait pas grand-chose à faire. A force de lecture elle en vint à retenir pas mal de chose sur les dragons. Tôt le matin elle chassait quand les bêtes étaient à peine réveillée, le restant de la matinée elle vendait ses surplus et visitait un peu la ville. L’après-midi elle lisait. Bientôt elle lui demanda s’il pouvait lui apprendre à manier une épée, mais son épée était trop lourde pour elle, cela le fit rire et Lyse laissa tomber. Tor lui proposa alors d'apprendre à mieux manier sa dague, ce qu'elle accepta, c'était plus facile car beaucoup plus léger. Son plan se passait bien il s’attachait, tous les soirs il venait lui rendre visite, sa femme devait avoir froid toute seule.

La rumeur de son existence se répandit, dans l’auberge on finit par murmurer des choses à son égard pas très gentilles. A vrai dire elle n’était pas habituée, à ce moment-là elle failli craquer et tout abandonner. Mais la visite de l’épouse la galvanisa, elle tenta de l’acheter et Lyse blessée dans son orgueil refusa, elle allait partir et si Tor ne la suivait pas et bien tant pis, c’était la reverdie, le temps était plus clément. Le soir-même son amant lui parla de l’accident et elle déclara vouloir partir. Il tenta de la convaincre de rester, mais Lyse resta ferme, son but n’était pas devenir la pute d’un homme mariée, c’était de voyager. Il semblait si triste, elle avait sous-estimé la misère de sa vie, elle avait peut-être une chance de l’attraper et de l’emmener avec elle. Il aimait les dragons, elle lui proposa d’aller voir les sauvages, elle n’avait pas été là-bas, elle en avait envie et elle savait que lui aussi. Doucement elle lui expliqua qu’elle savait que ce n’était pas facile pour lui, il lui répliqua qu’au fond il n’avait pas grand-chose à perdre. Très vite il lui fit la promesse de la suivre, après avoir fait l’amour, il lui donna sa bourse.

Le lendemain durant la journée elle prépara le voyage, le soir ils partirent direction Amrûn, durant un mois et demi ils voyagèrent par la mer, par la terre, ils s’arrêtaient quelques fois pour refaire des provisions ou pour visiter un lieu particulier. Tous les soirs elle poursuivait son récit et un soir elle finit par parler d’Erûme. Il ne l’abandonna pas, il continua à lui tenir chaud la nuit et s’assurer ses arrières. Ils finirent par arriver dans les terres des dragons sauvages. C’est là que leur destin bascula, Tor trouva un œuf de dragon et Lyse le rejoignit en volant, cette concurrence l’inquiéta d’abord, mais le soir même il lui jura qu’elle était l’amour de sa vie et qu’il ne pourrait jamais lui faire de mal. La déclaration la rassura, comme la gêna, pour la première fois elle se sentait mal de l’avoir séduit par vénalité.  Elle aimait ses bras, elle le trouvait drôle, elle s’entendait bien avec lui, mais elle ne l’aimait sans doute pas. Elle hésita à disparaître, mais finalement l’œuf de dragon la décida à rester, elle était curieuse. Elle ne comprenait pas pourquoi l’œuf n’avait pas éclos plus tôt, c’était bizarre, mais on avait l’impression qu’il avait attendu Tor.

Quand Aube naquit elle s’émerveilla devant la chose, si loin des récits d’horrible monstre qu’on lui avait fait toute son enfance.  Rapidement elle se prit au jeu d’en prendre soin tout en affichant une attitude faussement blasée. Aube n’a pas que changé son regard sur les dragons, maintenant que Tor la possède il est voué à devenir un dragonnier, il n’est plus un simple humain. A présent ils ont presque la même espérance de vie, elle a plus l’impression d’avoir face à elle un égal et Aube dans les parages ils ne risquent pas de se séparer de suite. Lyse veut savoir le fin mot de l’histoire, mais le plus urgent reste de trouver un endroit ou élever un dragon discrètement. Lyse a bien une idée, reste à voir si elle est réalisable.

.

Soi réel



Code du règlement: Yep ♫
Pseudonyme: Méropée
Comment avez-vous connu ce forum: Torrhen
Autre chose ?: Nada



LES TERRES D'AMARTH soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif






Dernière édition par Lysiopé Steiro le Lun 30 Déc - 19:51, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Mer 1 Mai - 21:02

Bienvenue ♥
Bon courage pour cette fiche, Torr doit être pressé que tu le rejoignes ♥





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Torrhen Waldemar
avatar


Messages : 191





Feuille de personnage
But sur Amarth: Vivre et non subir
Localisation actuelle: Eldalië, Lirûlin
Inventaire:






MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Mer 1 Mai - 21:24

Et comment :lol: enfin dans un premier temps surtout pressée de lire sa version de l'histoire commune.








Il n’est pas d’homme assez juste sur Terre pour faire le bien sans jamais pécher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞













MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Mer 1 Mai - 22:45

Bienvenue *_*



Revenir en haut Aller en bas
Sorcier
Lysiopé Steiro
avatar


Messages : 113





Feuille de personnage
But sur Amarth: Voir ou ses pas la mène.
Localisation actuelle: Rodord
Inventaire:






MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Jeu 2 Mai - 18:21

Finito enfin *___*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Mörzan Tërendú
avatar


Messages : 277





Feuille de personnage
But sur Amarth:
Localisation actuelle: Amrûn
Inventaire:






MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Jeu 2 Mai - 21:53





Félicitions !



Sorcière, bienvenue parmi nous.

Ta fiche est complète et validée !

En vu de ta fiche et du niveau de personnage, tu reçois 3000 points d'expérience pour débuter l'aventure. Choisis bien pour quelles capacités tu les utiliseras !

Nous t'invitons à commencer pour remplir ton profil (liens vers ta fiche, ta signature et tout les renseignements demandés) pour à aller créer tout les documents de ton journal de bord. Une fois cela fait, n'hésite surtout pas à contacter les anciens membres, sur leur fiche de relations ou par mp pour créer des liens entre leur personnage et le tien : ils ne mordent pas et repèreront plus vite ta nouvelle tête !
Pour continuer dans l'idée de découvrir la communauté, la chat box et l'espace de discussion te sont désormais ouvert.
N'oublie pas que pour garder le forum actif, un minimum de 1 rp par mois est attendue et des comptes rendus fait chaque mois par tes soins (dans l'espace journal de bords) nous aiderons à suivre ton avancement.

En cas de question, le staff est à ton écoute. Et dernier point : surtout profit bien ♥




LES TERRES D'AMARTH soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Lysiopé Steiro
avatar


Messages : 113





Feuille de personnage
But sur Amarth: Voir ou ses pas la mène.
Localisation actuelle: Rodord
Inventaire:






MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Lun 30 Déc - 2:15

Bonsoir,

Voilà j'ai édité ma fiche, en explicitant clairement mes compétences et leurs débuts d'apprentissage. Je rééditerais autant qu'il le faut.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnier de l'armée
Aslak Thorén
avatar


Messages : 54





Feuille de personnage
But sur Amarth: Gravir encore plus les échelons de l'armée
Localisation actuelle:
Inventaire:






MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Lun 30 Déc - 9:04

Il y a juste 2 détails qui me dérange un peu. Le premier c'est la chasse, il me semble l'avoir dit dès ton arrivé mais il n'y a rien à chasser à Erume, c'est une compétence que tu devras avoir apprise une fois sortie. Le deuxième point, les marais Litse sont pratiquement infranchissables (surtout seule et même pour les sorciers vu que le danger là bas c'est la magie de l'ancienne capitale sorcière), mais les Trolls vivant à la frontière au nord et non dedans, tu peux l'avoir croisé en passant près des marais.

Après modification, tu devrais atteindre 2700 points.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Lysiopé Steiro
avatar


Messages : 113





Feuille de personnage
But sur Amarth: Voir ou ses pas la mène.
Localisation actuelle: Rodord
Inventaire:






MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Lun 30 Déc - 19:53

Edité et en effet tu m'avais déjà dit pour la chasse, j'avais oublié désolée, j'ai changé, je débute à ma sortie d'Erûme en tirant à l'arc sur des cerfs que Lyse trouve étranges.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnier
Neryë Lorelillë
avatar


Messages : 412





Feuille de personnage
But sur Amarth: Survivre ?
Localisation actuelle: Entre Sirone et Rodord
Inventaire:






MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   Lun 30 Déc - 19:57

Ok merci cette fois tout est bon ! Je te mets donc 2700 points.  wink 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞













MessageSujet: Re: Lysiopé Steiro   




Revenir en haut Aller en bas
 

Lysiopé Steiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d’Amarth :: Habitants d'Amarth-
Sauter vers: